mercredi 3 juin 2020

tarentelles !





Poulbot danse! Rintintin et Nanette !





mercredi 13 mai 2020

Van Dongen et la danse !





lundi 4 mai 2020

javier pérez !




la danse de Kirchner !nolde





Nolde danse du veau d'or

jeudi 30 avril 2020

"S'éloigner sans se quitter...des yeux!" : gardez ses distances dans la danse


masque et marque de distance !
"Prendre ses distances" ou"garder" des distances ?

C'est "limite" ! Alors on l'imite, l'attaque guerrière du virus ?

Si pour le danseur, il s'agit de mesurer, de ressentir les espaces entre lui et ses partenaires, il n'en va pas de même pour celui qui "prend ses distances" pour ignorer l'autre, celui qui est différent, qui ne lui ressemble pas. Il n'est pas "attiré" par l'être socialement inférieur qu'il repousse même dans la foulée."Gardez vos distances" disait-on dans la bonne éducation et la danse de cour, dite "belle danse". Tenant le haut du pavé pour mieux toiser.
Distances de sécurité, limite de confidentialité, de discrétion chez votre banquier ou dans certains lieux publics: balises, marquages, tracés et autres limites pour "interdire au delà de, la présence des corps. Autant de marges, de cadre à ne pas franchir....
Barrières, murs, frontières...de protection.

le geste barrières de Nijinsky !
"Approchez, Mesdames et Messieurs"...pour le monde du spectacle, "ne vous approchez pas" pour le monde de la Sécurité
Alors comment si prendre quand on est "ensemble" ?
détecteur de distance en chine
On se tient à bonne distance respectueuse, on s'affranchit du contact pour mieux ressentir et faire fonctionner sa mémoire corporelle
On lève les têtes, les yeux, on se fait face: on s'expose !

instrumenter les distances avec chapeau de mesure !

  

On ne dira plus jamais "avoir le virus" de la danse, la "fièvre" du bouger ni que  le mouvement est "contagieux".....On s'en abstenait déjà avec le SIDA...
Alors la sacro-sainte "passation" , "transmission" des savoirs se fera sans contact et les rôles, les consignes se reproduiront par le regard, la parole, pour le bien de tous.
Nouvel outil pour le danseur "muet" par tradition et omission de son émission primordiale, le souffle, la voix. C'est en Mai 68 que la profession chorégraphique en prit conscience...

"Transfert " du poids du corps, balance du poids pour marcher d'un pied sur l'autre, à distance respectable les uns des autres...Et mesurer son espace avec Ces outils originaux comme en Chine!
Évaluer, respecter, considérer l'autre et soi-même dans un même élan de "compagnie", "cum-panis" partager le pain des anges.
Et comme les marcheurs que nous sommes, faire des "marches d'approche" jusqu'au refuge au bas des sommets à franchir. S'en affranchir bien "timbré" sans se faire sonner les cloches ni avoir le "bourdon" de nos cathédrales d'humanité sans flèche ni arc boutant pour se tenir debout!


mercredi 29 avril 2020

La danse, fille de pub !