mardi 16 février 2021

"Affranchir une montagne": panpan sur le tutu ! Geneviève Charras s'expose ! Charivari à la galerie, épatée deux fois (pâté de foie)

photo v moser les 1001




Dans le cadre de l'exposition "Art Doudou" à la Galerie Art Course

 "Affranchir une montagne"ou s'affranchir d'une montagne....






Une montagne de peluches danseuses-danseurs, empilés dans un coin de la galerie, agencée en dialogue et clins d'oeil: doudous accumulés, collectionnés pour leur plasticité, matière douce, tendre et redoutable à la fois: entre le rose dominant, le tulle de tarlatane et les formes entre animal et humanité à deux pattes!
Travail sur la submersion, le "trop", le "plein", le débordement.
Questionner la violence de l'arrachement au doudou ou sa dépendance, son addiction ou la passation de cet objet transitionnel sur d'autres supports ou êtres humains...Performance spectaculaire "panpan sur le tutu" lors du finissage de l'exposition. le 3 avril 16H

Prix de vente: aux enchères publiques: le prix de la performance: l'art à vendre en question !

C V et démarche créative:
Depuis 1957, la danse de la tête aux pieds
De danseuse interprète à titulaire d'un doctorat en sciences politiques, parcours intellectuel et physique dans l'univers bigarré de la danse d'aujourd'hui, métissée, réflexive, plasticienne.audacieuse, interactive, performative.
Dernière expérience: installation des plasticiennes "1001" kleck-moser à partir de ma collection danse de 1001 objets au petit cabinet du faubourg de pierre "le rêve du collectionneur"l (octobre 2020 / Janvier 2021) à strasbourg

Du 10 Mars au 3 Avril 2021

Vernissage mercredi 10 Mars de 15H 30 à 16H 30 

PERFORMANCE lors du finissage le samedi 3 AVRIL 16H : on déstructure la sculpture en é-peluchant les doudous ! Tout Doudoucement !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Je ramènerai mon timbre et donnerai de la voix :)

Unknown a dit…

ah, la fraicheur et la joie de vivre font du bien par les temps qui courent. Bien à toi. Auguste Vonville

Unknown a dit…

tous ces tutus roses qui redonnent le sourire illico presto!
on te suit ma chère Genevieve dans tes pas chassés et tes détours fantaisistes...
merci pour ta joie de vivre! à vite, Catherine

Publier un commentaire