dimanche 22 septembre 2013

Les nuits" de Preljocaj à MUSICA: l'obscure clarté du désir

"Les Nuits" de Angelin Preljocaj: un conte d'effets magique

"Les Nuits" s'annonce comme l’étendard du "Pavillon Noir", centre chorégraphique du Ballet Preljocaj à Aix en Provence.
Œuvre créée dans le cadre de "Marseille, capitale européenne de la culture", ce morceau de bravoure renforce la ligne éditoriale de ce démiurge chorégraphe, en possession d'une pleine maturité
Sans Shéhérazade et ses héroïnes féminines, les Mille et une Nuit n’existeraient pas. De leurs aventures, Angelin Preljocaj extrait les notes les plus sensuelles, pour une rêverie flamboyante. Double retour aux sources avec ces Mille et une Nuits. D’abord aux sources de la littérature, grâce à ces contes orientaux et millénaires ayant inspiré une production artistique foisonnante depuis l’Inde jusqu’en Occident. Ensuite aux sources même de l’art de Preljocaj : en privilégiant la dimension érotique de ces contes, le chorégraphe promet d’écrire une pièce lumineuse et fantasmée, dans la veine de Liqueurs de chair. C’était il y a vingt ans. Depuis quelques années, dans des registres très différents, Angelin Preljocaj a pris goût à travailler à partir d’écrits pour plusieurs de ses récentes créations : Blanche-Neige, Le Funambule, l'Apocalypse selon Saint-Jean, Ce Que j’appelle Oubli... Chaque fois, il en livre une lecture totalement éclairée, magnifiée par une esthétique absolument impressionnante où l’espace se découpe géométriquement au gré des mouvements.
Accompagné d’Azzedine Alaïa pour les costumes, de Natacha Atlas, Sami Bishai et le collectif 79D pour les musiques, et de Constance Guisset pour la scénographie, ces Mille et Une Nuits s’annoncent d’ores et déjà comme une machine à fantasmes, comme une ode à la figure tutélaire et puissante de la femme émancipée, mère de désirs et de poésie, d’adversité et de passion.C'est bien d'un Ange dont il s'agit, celui qui ouvre des univers étranges, qui crée une gestuelle vif argent, ciselée et précise, une danse chorale où à l'unisson, les êtres vibrent et se confondent.Preljocaj est ce peintre capable d'orchestrer les corps, de les mettre en résonance, en état de grâce. On se souvient d' "Annonciation" de "Trait d'union" ces deux duos emblématiques de son écriture chorégraphique et filmique."Les Nuits" sera sans doute une toile tendue d'énergie, d'urgence: celle de l'alerte, de l'alarme de sa danse, mais aussi de la sensualité sauvage émanant de l'interprétation virtuose de ses danseurs.Rendre des comptes à cette immense odyssée de l'amour, à cette fresque amoureuse que sont "les mille et une nuits" est une gageure, un défi!
Calligraphe de la danse, Preljocaj trace le récit des corps de cet ouvrage mythique, oriental et romanesque, flux de mots et de textes fantastiques.
A MUSICA ce dimanche 22 Septembre 17H à la FILATURE à MULHOUSE




0 commentaires:

Publier un commentaire